Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incipit

Welcome ! Bienvenue à ma remise personnelle des oscars et des gérards du cinéma mondial ! Vous trouverez ici des strass, du people, des paillettes, du mousseux, des spots, du bodyguard, mais surtout et par dessus tout : du partage !

Alors dévalez le tapis rouge à toute vitesse et venez lire, apprécier et commenter les critiques cinématographiques de ce blog ! Thank you !

 

 <<Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière.>>

Recherche

Script

"Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein ?" Le chef, RRRrrrr !!!

 

« Ecoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... " Gilbert, Les bronzés font du ski.

 

  "J’adore l’odeur du Napalm au petit matin " Apocalypse now.

   

"- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
  - Si c’est pour garder mes poules, oui !"OSS 117.

 

"Plutôt que l'amour, que l'argent, que la foi, que la célébrité, que la justice... donnez-moi la vérité" Into the wild.


L'écologie tend à combler le fossé que l'industrie a creusé entre l'homme et les animaux.

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 10:51

Contre-enquete.jpg                                   Réalisateur : Franck Mancuso

  • Avec : Jean Dujardin, Laurent Lucas, Agnès Blanchot 
  • Sortie : 2006
  • Genre : Drame-Policier                                                              
  • Nationalité : Français
  • Durée : 1h30

 

Synopsis : Malinowski, Capitaine à la Crim', a l'habitude d'être confronté aux faits-divers les plus durs. Mais lorsque sa propre fille est assassinée, tout bascule. Bouleversés par sa détresse, ses collègues mènent l'enquête au pas de charge et un suspect est bientôt arrêté, puis condamné.

Du fond de sa cellule, celui que tout semble accuser clame son innocence et décide d'écrire à Malinowski. Et s'il était innocent ? Face à la douleur du père qui a obtenu justice, le doute du flic s'installe peu à peu. Pour Malinowski, une contre-enquête solitaire commence...

 

 

 

Jean DUJARDIN étant mon acteur français préféré, j'ai donc décidé de me faire deux films dont il est l'acteur principal et que je n'avais pas encore vu : "Cash" et "Contre-enquête". Je ne ferai pas d'article sur le premier qui m'a énormément déçu tant par son scénario que par sa réalisation, mais je m'arrête maintenant plus longuement sur le second, qui lui m'a laissé une toute autre impression.

              Jean Dujardin incarne dans le rôle principal Malinowski un Capitaine de police qui perd sa fille de 8 ans, violée puis assassinée. Un homme est condamné. Pendant des années Malinowski nourrit de la culpabilité et des remords envers à lui-même. Un an après son incarceration, le présumé coupable du crime envoie une lettre de prison au père de sa victime (le capitaine), lui clamant son innocence. Petit à petit Malinowski va trouver des faits troublants qui pourraient laisser à penser que le tueur se trouve peut-être encore dans la nature. C'est alors que le policier et le père se confondent, l'un souhaitant la justice, l'autre la vengeance, mais ayant un but commun, condamné le véritable coupable de l'assassinat d'Emilie.

              C'est un film que j'ai trouvé poignant que signe ici Franck Mancuso. L'histoire est morbide, très noire, dérangeante, elle plonge dans un univers où l'on se sent mal à l'aise. L'alternance des genres se fait ressentir dès le commencement, où l'on croit tout d'abord à un film policier, jusqu'à la mort d'Emilie qui fait basculer le film dans un dramatique profond dont on ne ressotira que lorsque le personnage principal se décidera à enquêter de nouveau sur le meurtre de sa propre fille, ce qui nous ramenera au genre initial, le policier.contre-enquete_199.jpg

              Pas de lyrisme pour faire pleurer les yeux, pas besoin. Mancuso s'est contenté de compter sur la performance d'acteur d'un Jean Dujardin dans un rôle inédit pour lui qui est tant habitué aux comédie (Brice de Nice, OSS 117, Cash, etc...). Dujardin joue son touche-à-tout et de mon point de vue il réussit dans ce rôle difficile de père veuf d'une fillette qu'il aimait profondément. Sans bande originale dramatique ni clichés sentimentaux, son jeu suffit à nous émouvoir.

              Le scénario est très bien ficellé par... Toujours Franck Mancuso qui est également scénariste du film ! L'histoire se met en place rapidement, on ne perd pas de temps avec du blabla inutile, sans pour autant en oublier les bases qui nous conduiront vers une fin terrible tant par son poids que par son importance.

              Petit coup de chapeau à l'acteur du présumé tueur, Daniel Eckmann, magnifiquement interprété par Laurent Lucas qui a su donner une personnalité propre à son personnage, une personnalité dérangeante qui fait son petit effet, surtout à la fin.

              Pour ma part j'ai en revanche regretté les personnages de second rôle qui sont pour la plupart très plats, comme celui de la femme du Capitaine (et donc de la mère d'Emilie), je comprends que le réalisateur ai préféré la tenir à l'écart dans le scénario, mais passe je trouve un peu trop souvent à l'écran pour un personnage qui n'a qu'une très faible imortance dans le film.

759430-laurent-lucas-dans-contre-enquete-diapo-1.jpg  La longueur du film est respectable, 1h30, ce n'est pas trop long pour un film qui aurait pu trainer un peu sur la longueur, chose qu'en général je regrette dans certains films policiers (comme dans "Black Rain" de Ridley Scott). Pas trop court non plus car finalement on sent que tout ce que le réalisateur a voulu dire, il l'a dit, et finalement le film ne laisse que peu de mystère à la fin, prouvant qu'un quart heure de film en plus n'aurait pas forcément été pertinent.     

 

               Le tout reste très fin, sans coup de feu ni course poursuite, ce qui m'a personnellement fait très plaisir pour un film qui touche finalement plus à la corde sensible qu'à l'action et à l'enquête.

Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=KywA8kePW8M&feature=player_detailpage

 

Total 15/20
Originalité/scénario                                                                3.5/5
Acteurs/Interprétation 4.5/5
Message véhiculé/Thèmes/Ambiance 4/5
Décors/Musiques/Images/Effets spéciaux                               

3/5


Partager cet article

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Thriller - Policier
commenter cet article

commentaires

comparer prix 05/09/2012 04:19


Pour ma part je mets 17/20. Contraiment à l'article je trouve que la fin est trop rapide. 1/4 d'heure de plus aurait été bien.


Maxime