Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incipit

Welcome ! Bienvenue à ma remise personnelle des oscars et des gérards du cinéma mondial ! Vous trouverez ici des strass, du people, des paillettes, du mousseux, des spots, du bodyguard, mais surtout et par dessus tout : du partage !

Alors dévalez le tapis rouge à toute vitesse et venez lire, apprécier et commenter les critiques cinématographiques de ce blog ! Thank you !

 

 <<Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière.>>

Recherche

Script

"Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein ?" Le chef, RRRrrrr !!!

 

« Ecoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... " Gilbert, Les bronzés font du ski.

 

  "J’adore l’odeur du Napalm au petit matin " Apocalypse now.

   

"- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
  - Si c’est pour garder mes poules, oui !"OSS 117.

 

"Plutôt que l'amour, que l'argent, que la foi, que la célébrité, que la justice... donnez-moi la vérité" Into the wild.


L'écologie tend à combler le fossé que l'industrie a creusé entre l'homme et les animaux.

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 15:48

 

Vendredi 31 août au soir je décide de regarder "au hasard" deux films parmi les la longue liste de ma "bibliothèque informatique" que je n'ai pas encore vus. Deux films totalement différents, mais deux films que j'ai adoré et qui ont su faire d'une soirée à priori banal, une soirée riche en émotion ! Ces deux films étaient "American Beauty" et "Phone Game". C'est du second dont je vais vous parler rapidement ici.

 

http://storage.canalblog.com/00/60/660219/53401059.jpg

 

 

Réalisateur : Joel Schumacher

Avec : Collin Farell

Sortie : 2002

Genre : Thriller

Durée : 1h 20

Nationalité : Américaine

 

Synopsis : Stu Shepard, un attaché de presse, passe devant une cabine publique. Le téléphone sonne, Stu répond à l'appel. Une voix qu'il ne connaît pas l'informe qu'il est mort s'il raccroche le combiné. Le point lumineux d'un rayon infrarouge sur son torse prouve que le mystérieux interlocuteur ne bluffe pas...
Un terrible incident ayant éclaté à quelques mètres de la cabine, la police arrive sur les lieux, flanquée de tireurs d'élite. Tous pensent que Stu, et non son invisible interlocuteur téléphonique, en est l'auteur. L'officier responsable, le capitaine Ramey, tente de convaincre Stu de sortir de la cabine...

 

 

                         Que penser de Joel Schumacher après ce film ? Comment peut-on avoir pondu deux mer*** comme "Batman Forever" et "Batman&Robin", et à la fois être le réalisateur du "Nombre 23" et de ce film somptueux qu'est "Phone Game" ? Je sais pas... Je suis perplexe. M'enfin peu importe je suis ici pour parler du film et nom du réalisateur.

 

http://khclub.free.fr/film/phone_game/phone_game_af1.jpg

                         Phone Game est l'archétype du film électrisant ! Un huit-clos dans une cabine téléphonique au beau milieu de New York durant près d'une heure, vous imaginez ? Qu'est ce qui peut bien amener un homme a resté une heure dans une cabine téléphonique me direz vous ? Je vous répondrais alors de lire le synopsis juste au-dessus. Cet homme est braqué par un sniper invisible parmi les milliers de fenêtres dans la rue, un tireur embusqué qui en même temps tient une conversation téléphonique avec sa victime. Un vrai sociopathe !

 

  *Ne lisez pas le paragraphe qui vient (celui surligner de cette façon) si vous ne souhaitez pas connaitre le déroulement du film, en clair, si vous voulez pas être spoilés ! Passez dans ce cas directement au paragraphe suivant !


D'ailleurs oui "sociopathe" c'est le mot au vue des desseins de cet homme dont on ne "verra" que la voix durant tout le film. Il n'a pas choisi sa cible, Stu Shepard (Collin Farell) au hasard. Il l'a choisi car il est en quelque sorte la représentation de tous les vices qui accablent le monde dans lequel nous vivons. Riche, arrogant, manipulateur, vicieux, voilà ce qu'est Stu Shepard derrière son costume italien flambant neuf. Trompant sa femme, extorquant ses assistants, mentant à tous, toujours condescendant avec autrui, Stu est la cible idéale pour un homme qui dénonce et essaye de corriger à sa façon les nuisances du pouvoir et de la corruption. Son action, loin d'être motivée par une soif d'adrénaline, l'est en fait par une volonté de faire changer Stu, de lui faire admettre ses péchés, "to change his state of mind" quoi ! Une fois Stu piégé dans la cabine, il s'en prendra à sa femme et sa maitresse, faisant de Stu le juge de ses ultimatums malsaints, lui révèlant à lui-même sa propre personnalité.

 

                         Le film est une espèce de psychanalyse de 1h20 qui vous prend aux tripes tant on a l'impression d'être dans la cabine à ses cotés, braqué par un sniper. Les retournements de situations, les jeux sadiques du tireur et les interventions de la police ne laissent au spectateur pas un seul instant de répis durant près d'une heure "d'action passive" qui finalement ne s'avère pas si courte que ça !

Le scénario est extrêmement bien ficelé pour que tout concorde et que l'on ne s'endorme jamais ne serait-ce qu'une minute ou deux. Les acteurs ou plutôt LE acteur signe une performance remarquable, un Colin Farrell comme vous ne l'avez jamais vu, sauf peut-être dans Bons Baisers de Bruges, ses expressions faciales et son élocution déploient toute leur superbe tout au long du film. Le seul "véritable" autre personnage qui est le policier, interprété par Forest Whitakerest est tout aussi convaincant et amène une touche d'humour non négligeable dans un tel film.

La réalisation est quant à elle quasi-parfaite, chose qui m'étonne encore à vrai dire... Mais tout de même chapeau à Mr. Schumacher !

Merci d'avoir lu ce petit article, à bientôt !

 

http://cinemafan.unblog.fr/files/2011/11/p2.jpg

 


(Regardez la bande annonce pour vous faire une meilleure idée !)

 

 

 

REPLIQUE PREFEREE (désolé elle est très longue) :

 

 "J'ai jamais rien fait pour quelqu'un qui pouvait pas me renvoyer la balle.
Je trimballe un gamin derrière moi depuis des mois, en lui promettant que je vais le payer. Mais je le garde avec moi uniquement parce qu'il m'admire. Adam, si tu me regardes laisse tomber la presse, tu vaux largement mieux.
Je mens à la plupart des gens, au téléphone, je mens à mes amis. Je raconte des bobards à des magazines et eux ils s'empressent de les refourguer au Monde.
Je fais partie de l'industrie du mensonge, nom de dieu j'aurais dû être Président !
Pourquoi je porte de la marque ? Parce qu'en dessous je me sens chevillé au Bronx. J'ai besoin de ces vêtements, de cette montre. Ma montre à 2000$ elle est bidon, tout comme moi !
J'ai négligé les choses qui auraient dû être mes valeurs. Mes valeurs c'est ça : j'enlève mon alliance pour appeller Pam. Chérie voilà Pam, c'est pas de sa faute je ne lui ai jamais dit que j'étais marié sinon elle m'aurait dit Adieu.
Chérie quand je te regarde j'ai honte. Je n'aime tellement que toi et ça fait si mal !
Stu, connard en chef qui parle de lui à la troisième personne... c'est la preuve que je mérite d'être seul !
Je suis déguisé en lui depuis si longtemps et j'ai tellement peur que tu n'aimes pas ce qu'il y a en dessous.
Chérie je t'aime tellement.
J'enlève mon alliance parce qu'elle me rappelle à quel point je t'ai fait défaut. Je veux pas te laisser tomber mais maintenant je crois que ça ne m'appartient plus...
Tu mérites mieux !"

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Thriller - Policier
commenter cet article

commentaires