Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incipit

Welcome ! Bienvenue à ma remise personnelle des oscars et des gérards du cinéma mondial ! Vous trouverez ici des strass, du people, des paillettes, du mousseux, des spots, du bodyguard, mais surtout et par dessus tout : du partage !

Alors dévalez le tapis rouge à toute vitesse et venez lire, apprécier et commenter les critiques cinématographiques de ce blog ! Thank you !

 

 <<Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière.>>

Recherche

Script

"Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein ?" Le chef, RRRrrrr !!!

 

« Ecoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... " Gilbert, Les bronzés font du ski.

 

  "J’adore l’odeur du Napalm au petit matin " Apocalypse now.

   

"- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
  - Si c’est pour garder mes poules, oui !"OSS 117.

 

"Plutôt que l'amour, que l'argent, que la foi, que la célébrité, que la justice... donnez-moi la vérité" Into the wild.


L'écologie tend à combler le fossé que l'industrie a creusé entre l'homme et les animaux.

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 10:19

 

 
 

C'est parti pour ma première critique cinématographique..... On prend une longue respiration *hmmmmmfff* .... Et on y va !

 

 

Bon alors tout d'abord présentation du film :

Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n’aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence.

Inception.jpg

Casting :

Réalisateur / scénariste : Christopher Nolan.

Produteurs : Christopher Nolan et Emma Thomas 

Musique : Hans Zimmer.

Acteur principal  (Dom Cobb): Léonardo di Caprio.

Acteur rôles secondaires:

Marion Cotillard (Malorie, épouse défunte de Cobb) 

Joseph Gordon-Levit (Arthur, « l'organisateur » et associé de Dominic) 

Elen Page (Ariane, « l'architecte »

Ken Watabene (Saito, employeur de Cobb)

Tom Hardy (Eames,« le faussaire », peut en rêve prendre l'apparence de quelqu'un d'autre)

Cilian Murphy (Robert Fischer, La cible de Cobb et son équipe)

(BUDGET : 160 Millions de $)

 

Année de production : 2010
Durée : 148 minutes

Citation préférée : Fischer : "Y'a personne qui pouvait rêver d'une putain de plage !"

 

Avis personnel :

Je sais je sais, vous devez vous dire que je commence par du "facile" parce que honnetement avec un film pareil il n'y a pas grand chose à redire, c'est juste du grand art quoi. Donc ce sera moins une critique qu'une congratulation de ce film que je vais vous faire en réalité !

 

Tout d'abord un scénario d'une complexité rare (je l'ai revu trois fois avant d'enfin comprendre réellement et pleinement l'histoire), avec une fin indécis qui se termine par cette éternelle question : "La toupie s'arrête-elle de tourner ou non ??!!". Donc non seulement le film est compliqué, mais en plus il peut être interprété de différentes manières : Si la toupie s'arrete c'est que Cobbs est bien dans la réalité, et alors l'histoire est bien fini il a réussi à rentrer chez lui (happy end ! ). En revanche si elle ne s'arrête pas c'est qu'il rêve encore (!!), et donc qu'il n'est pas chez lui mais dans un rêve qui lui fait croire qu'il est chez lui (sad end...).

 

Au niveau du Casting, à part Ellen Page que je trouve plutot banale et pas assez "puissante" dans son role, sinon tous les acteurs sont remarquables, et je tire mon chapeau à Tom Hardy (Eames), Joseph Gordon-Levit (Arthur) et Leo di Caprio pour leur prestations que je trouve époustouflantes !... En même temps avec Di Caprio on sait à quoi s'attendre en général (voir "les infiltrés" et "shutter island" de M.Scorsese).

 

Les effets spéciaux sont très beaux, très classes, notamment lorsque Ariane pour la premiere fois qu'elle entre dans son subconscient fait se soulever toute la ville de Paris à 90° (vous voyez de quoi je parle ?), ou le jeux de miroir qu'elle utilise pour crée un pont. Un autre point positif est que les effets spéciaux ne sont pas trop utilisés, on ne tombe donc pas dans la science-fiction pur et dure ni dans les clichés. 

 

Le film relate en même temps l'histoire d'amour entre Cobb et sa compagne défunte (interprétée par Marion Cotillard ), et pour une fois on n'a pas un thriller avec une histoire à l'eau de rose façon Twilight ou je n'sais quoi, mais une très belle histoire d'amour qui pose de vraie question sur l'amour éternel, les souvenirs, la mort etc... On y trouve des scènes palpitantes comme lorsqu'ils se mettent tous deux sur les rails du train pour enfin après 50 ans quitter les limbes. Le dialogue est très beau (et très bien interprété) "-Vous attendez un train. Un train qui doit vous conduire au loin. Vous savez où vous espérez qu'il vous conduira mais rien ne vous le garantit et vous vous en moquez. Comment vous pouvez vous moquez de l'endroit où il vous conduit?

-Parce qu'on sera ensemble"

 

Mais Inception c'est aussi un film d'action bien évidement ! Rondement mené qui plus est ! Je tiens à souligner notamment les scènes de combats en apesanteur entre Arthur et les projections du subconscient, je ne sais pas si c'est innovant comme scènes de combats mais en tout cas moi je ne crois pas en avoir déjà vu ailleurs, ou pas aussi bien fait en tout cas. Une scène d'action très drôle également c'est quand on voit Arthur qui se bat diffilement contre les projections à la mitraillettes depuis 10 minutes, et alors Eames arrive et lui dit "Gamin n'aie pas peur de rêver en gros" et sort alors de nul part un lance-grenade. Epique. ^_^ 

La plus grande performance de C.Nolan pour moi dans ce film a été de créer une (très longue) scène qui se passe dans 5 dimensions à la fois, et toutes AU MEME MOMENT, et sans qu'il n'y ai aucune incohérence. Vous aurez compris (ou pas ^^) que je parle de la longue séquence principale où il essaye de pratiquer l'inception sur Fischer. Ils sont à la fois : dans la réalité dans l'avion, au premier "étage de subconscient de Fischer" dans le van qui va tomber du pont, deuxieme étage du subconscient à l'hotel, troisieme étage dans la forteresse des neiges, et enfin Cobb et Ariane vont finalement jusqu'à un quatrième étage pour ramener Fischer et Saito. Une prouesse cinématographique quoi !

 

Ajouté à cela que le film n'est pas trop long (2h20), ça change de certains film au même budget qui durent plus de trois heures, et dont je tairait le nom de Titanic, Le Parrain ou Casino... Oups je les ai dit... (bien que j'adore ces trois films, notamment les deux derniers).

 

En conclusion, ce film qui aborde pourtant des thèmes originaux et difficiles à manier tels que le subconscient s'en sort à merveille, et mieux, le réalisateur des deux derniers Batman nous passionne de A à Z pour ce film surprenant et très approfondit (enfin il faut le temps de comprendre de quoi ça parle d'abord, ce qui n'est pas toujours évident...). Il pose de véritables questions sur le sens de la réalité et du temps, il y a vraiment de la suite dans les idées et c'est pouquoi ce film est l'un de mes préférés !

 

Voilà c'était ma première critique cinématographique, j'espère qu'elle vous a plu et interessée. Et surtout.... non... SURTOUT !!! n'hésitez pas à commentez cet article, réagir, me donner des conseils aussi ça me ferait grave plaiz' ! 

 

(Petite vidéo bonus --> http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=0vT0dgIZN1o  !! ;D)

Partager cet article

Repost 0
Published by fautlevoirpourlecroire - dans Thriller - Policier
commenter cet article

commentaires

Exi 29/03/2012 20:39


Bon test malgrès qu'il soit un poil trop long, un film que j'ai acheté recemment mais toujours pas regarder, je vais y aller ^^

Le Pingouin 28/03/2012 21:40


Nan, mais je dis ça, mais après, c'est pas grave, hein... C'est pas du niveau Skyblog, non plus !


 


Et pour ce qui est de mon nom, ce sera Le Pingouin... Je ne veux pas qu'on sache que je m'appelle Thibaud Matras, que je suis en Terminale L, que j'ai 19 ans, que...

fautlevoirpourlecroire 29/03/2012 10:27



Ouai tu me rassures... Skyblog quoi... oO


T'as bien raison, on sait jamais sur qui on peut tomber quand on donne son prenom, son age et sa classe. Tu fais bien d'etre prudent.



Le Pingouin 28/03/2012 19:29


Simpas, cette critique. Trés simpas. Certains points sont bien analysés. Vraiment. 


J'aurais aimé voir, par contre, ce qui ne t'avais pas plu, dans ce film, pour avoir une palette plus large de critique... 


Si je peux donner deux trois pitits conseils, aussi, et sans vouloir faire le relou, évites les "^^" à tout bout de champs... Et attention à la sintacse/ortaugrafe/congeugéson/... Juste... 

fautlevoirpourlecroire 28/03/2012 20:50



J'entends bien Thibaud, mais le problème comme je l'ai dit au début, c'est que j'adore vraiment ce film, c'est un de mes préféré; et à part Ellen Page et le fait qu'il m'a fallu trois visionnage
pour tout comprendre, je ne trouve rien à redire sur ce film surtout qu'il est assez particulier dans son genre et que donc c'est dur de trouver d'autres films auxquels le comparer.


Syntaxe ? C'est vrai que je ne me suis relu qu'une fois vite fait, désolé.. u_u