Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incipit

Welcome ! Bienvenue à ma remise personnelle des oscars et des gérards du cinéma mondial ! Vous trouverez ici des strass, du people, des paillettes, du mousseux, des spots, du bodyguard, mais surtout et par dessus tout : du partage !

Alors dévalez le tapis rouge à toute vitesse et venez lire, apprécier et commenter les critiques cinématographiques de ce blog ! Thank you !

 

 <<Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière.>>

Recherche

Script

"Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein ?" Le chef, RRRrrrr !!!

 

« Ecoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... " Gilbert, Les bronzés font du ski.

 

  "J’adore l’odeur du Napalm au petit matin " Apocalypse now.

   

"- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
  - Si c’est pour garder mes poules, oui !"OSS 117.

 

"Plutôt que l'amour, que l'argent, que la foi, que la célébrité, que la justice... donnez-moi la vérité" Into the wild.


L'écologie tend à combler le fossé que l'industrie a creusé entre l'homme et les animaux.

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 22:56

"TWO LOVERS"

 

 

Réalisateur : James Gray

 

Acteurs : Joaquin PHOENIX, Gwyneth Paltrowk, Vinessa Shaw...

 

Sortie : 2008

 

Genre : Drame romantique

 

Nationalité : Américain

 

Note :18/20

 

Réplique favorite : "T'es dingue." Gwyneth Paltrow
"Oui. C'est ce qu'ils m'ont dit." Joaquim Phoenix

 

                 Porté par un trio d'acteur formidable, dont notamment Joaquin Phoenix très touchant dans son rôle, Two lovers raconte bien plus qu'une histoire d'amour, il raconte l'amour. L'amour reçu, l'amour donné, la folie amoureuse, l'amour qui blesse, ou encore l'amour de la famille.

Le scénario est prenant, il nous entraine dans les méandres de la pensée torturée de Léonard (Joaquin Phoenix) avec une facilité déconcertante, en faisant appel à nos sens les plus élémentaires. A la fois le cinéaste est très proche du spectateur, presque intime. Rien n'est caché, le spectateur se sent voyeur d'une histoire dont il aimerait être l'acteur tant elle est folle et magnifique. Leonard en aime deux, de deux manières complètement différentes, et lui qui était un homme torturé, suicidaire, va s'accrocher comme un lion à ses deux amours, pas toujours réciproques, au point d'en perdre à nouveau la raison.

Le film, accompagné de sublimes musiques, n'hésite pas à émouvoir son spectateur, qui s'identifie tellement au personnage principal qu'il en ressort tout chamboulé... Enfin ce fût mon cas, serait-ce le vôtre aussi ?

Très noir dans l'ensemble, il n'a presque aucun temps mort et ne tombe absolument jamais (et c'est assez rare pour être souligné) dans la niaiserie. C'est si plaisant d'entendre de vrai dialogues semblant sincère et plus profond que "Ne me laisse pas tomber Jaaack"; "Et pourtant il le faudra bien ma douce Rose", que rien que pour ça on pourrait l'adorer. Mais l'oeuvre ne se résume pas à ça et creuse profondément dans les abysses amoureuses, explorant au passage un thème très cher à James Gray : la Famille (voir La nuit nous appartient,  ou Little Odessa).

Finalement ce cinéaste New-Yorkais, amoureux de sa ville (ce film, comme presque tout ces autres se situent dans la Grosse Pomme), nous fait tomber sous le charme de son oeuvre d'une noirceur assumée et d'une beauté contenue mais omniprésente. Je poursuivrai donc ma découverte personnelle de l'Oeuvre de ce réalisateur en regardant The Yards, second film de James Gray, et je vous invite chaleureusement à vous intéresser à lui qui me semble trop méconnu pour son talent.

 

 

 

[La fin est juste merveilleuse au fait.]

 


TOTAL (/20)   18
Originalité / Scénario (/5)   4
Acteurs / Interprétation (/5)   4.5
Message véhiculé / Thèmes / Ambiance (/5)

  5

Photographie (décors, images, musique...) (/5)

  4.5

 


Bande annonce :

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Drame - Romantique
commenter cet article

commentaires