Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Incipit

Welcome ! Bienvenue à ma remise personnelle des oscars et des gérards du cinéma mondial ! Vous trouverez ici des strass, du people, des paillettes, du mousseux, des spots, du bodyguard, mais surtout et par dessus tout : du partage !

Alors dévalez le tapis rouge à toute vitesse et venez lire, apprécier et commenter les critiques cinématographiques de ce blog ! Thank you !

 

 <<Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière.>>

Recherche

Script

"Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein ?" Le chef, RRRrrrr !!!

 

« Ecoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... " Gilbert, Les bronzés font du ski.

 

  "J’adore l’odeur du Napalm au petit matin " Apocalypse now.

   

"- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
  - Si c’est pour garder mes poules, oui !"OSS 117.

 

"Plutôt que l'amour, que l'argent, que la foi, que la célébrité, que la justice... donnez-moi la vérité" Into the wild.


L'écologie tend à combler le fossé que l'industrie a creusé entre l'homme et les animaux.

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 00:03

 

La Liste de Schindler :

 

 

Quand l'argent est mis au service de l'Art, il ne le dénature pas.

               Nous avons presque tous eu l'occasion, la chance, l'immense honneur de casser nos tirelires pour un film de Michael Bay... « Numéro 4 », « Armageddon », « Tranformers 1 », « Transformers 2 », « Transformers 3 », Transformers 4 » bientôt ! Une moyenne de 200 millions de dollars injectés dans chaque film de la saga Transformers (250 millions dans le troisième opus), pour un revenu moyen entre 500 millions et 1 milliard de dollar. Et pourtant quoi ? Pourquoi ce film rapporte, pourquoi est-il regardé ? Pour son scénario d'acier ? Certainement pas, il a certainement été écrit par un enfant de 10 ans fan de Lego et de voitures. Pour son jeu d'acteur ? Megan Fox ne suffit pas à rendre un film intéressant. Pour son message ? Si « boum » et « beng » sont des messages, oui. Alors soyons lucide, ce qui propulse ce film au sommet du box-office c'est l'argent. L'argent qui a payé les effets spéciaux, qui a payé les acteurs, qui a payé les panneaux publicitaires et les spots TV, l'argent qui a fait de ce film un distributeur de billet sans âme.

                La liste de Schindler(car il faut un exemple illustrant mes pensées) n'a rien à voir avec ce genre de film. Déjà, remettons les choses à leurs places, dans l'univers du cinéma, 25 millions de dollars ça n'a rien de comparable avec les centaines de millions dépensés aujourd'hui pour des G.I Joe ou des Avengers, bien que 25 millions ne soit pas une somme négligeable (C'est 4 fois le budget moyen d'un film français). La grande différence est que cette argent n'est pas destiné à créer des explosions et effets spéciaux en tout genre, mais à rendre ce film le plus vrai et le plus beau possible. Comment ancrer son film dans le Ghetto de Varsovie de 1940 lorsque l'on n'a pas de quoi recréer un tel décor ? Ce film nous offre une véritable vision de cette ville à cette triste époque, se donnant une dimension historique incroyable au travers de lieux somptueusement réalisés, et rendant l'immersion totale. L'argent est aussi mis dans les costumes, costumes nazis pour la plupart, reproduit à l'identique de ce qu'ils étaient. Mis, également, dans certaines scènes grandioses nécessitant un nombre de figurant colossal et une organisation pointilleuse, car pas moins de 30 000 figurants ont été nécessaires à la réalisation de ce chef d’œuvre. Chef d’œuvre aussi car l'émotion qui se dégage de ce film est pour le commun des mortels presque insoutenable, chose que des milliards de milliards n'arriveraient jamais à faire apparaître dans Transformers. Lorsqu'un film arrive à vous toucher personnellement, sans tomber dans le pathos, simplement par la qualité globale de chacun des protagonistes à l'origine du film, ce film devient une œuvre humaine d'Art. Elle devient belle par nature et peut enrichir n'importe qui. L'argent qu'elle a coûté importe peu lorsque l'Art naît de cette argent.

               Alors finalement quoi ? Vaut-il mieux utiliser 25 millions de dollar a fabriquer des autoroutes, construire un building, organiser un sommet du G8, ou lancer une énième marque de téléphone, ou vaut-il mieux les transformer en une œuvre grandiose capable de transcender des millions de personnes de tout horizon, de leur faire vivre à tous une expérience formidable de près de 3 heures, et ayant un impact sur eux qui ne prendra peut-être jamais fin ?

 

 

 

 

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 00:03

Idée en vrac n°1 :


Plus un personnage est présent à l'écran, et plus il est vulnérable.
Dans une scène à suspens, si la caméra fixe constamment le héros, par exemple en train d'arpenter  lentement une maison abandonnée, l'idée transmise au spectateur est que c'est le héros qui va se faire surprendre par « la chose cachée », par le méchant. Tandis que si la caméra fixe le méchant dans cette même maison abandonnée, le spectateur ne craindra rien pour le héros, et aurait plutôt tendance à penser que c'est le méchant, alors seul présent dans le champ de la caméra, qui se fera avoir.
Pourquoi ? Peut-être que le spectateur diabolise ce qu'il ne voit pas, le rendant plus redoutable.

Morale : Pour réaliser une bonne scène de suspens, le « méchant », ou la « chose cachée » ne doit jamais être divulguée aux yeux du spectateur, sous peine de briser ce charme de la « diabolisation de l'inconnu ».

 

 

Mes autres idées en vrac à découvrir sur la page crée à cette effet, cliquez sur le lien ci-dessous : ici !

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 00:10

486076825_small-copie-1.jpgÀ  jamais le plus beau discours de l'Histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espoir...

Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n'est pas mon affaire. Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne. Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres humains sont ainsi faits. Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur. Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne. Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains. Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l'avons oublié.
L'envie a empoisonné l'esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine, nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang. Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes. Les machines qui nous apportent l'abondance nous laissent dans l'insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques. Nous sommes inhumains à force d'intelligence, nous pensons beaucoup trop et nous ne ressentons pas assez. Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d'humanité. Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse. Sans ces qualités humaines, la vie n'est plus que violence et tout est perdu. Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres, ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l'être humain, que dans la fraternité, l'amitié et l'unité de tous les hommes.
En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d'hommes, de femmes, d'enfants désespérés, victimes d'un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

Je dis à tous ceux qui m'entendent : Ne désespérez pas ! Le malheur qui est sur nous n'est que le produit éphémère de l'habilité, de l'amertume de ceux qui ont peur des progrès qu'accomplit l'Humanité. Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront, et le pouvoir qu'ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples. Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr.
Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves, enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu'il faut faire et ce qu'il faut penser, qui vous dirige, vous manœuvre, se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.
Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains, ces hommes-machines avec une machine à la place de la tête et une machine dans le cœur.
Vous n'êtes pas des machines !
Vous n'êtes pas des esclaves !
Vous êtes des hommes, des hommes avec tout l'amour du monde dans le cœur.
Vous n'avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain, ce qui n'est pas fait d'amour.
Soldats ne vous battez pas pour l'esclavage mais pour la liberté.
Il est écrit dans l'Evangile selon Saint Luc "Le Royaume de Dieu est dans l'être humain", pas dans un seul humain ni dans un groupe humain, mais dans tous les humains, mais en vous, en vous le peuple qui avez le pouvoir : le pouvoir de créer les machines, le pouvoir de créer le bonheur. Vous, le peuple, vous avez le pouvoir : le pouvoir de rendre la vie belle et libre, le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la Démocratie, utilisons ce pouvoir. Il faut tous nous unir, il faut tous nous battre pour un monde nouveau, un monde humain qui donnera à chacun l'occasion de travailler, qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.
Ces brutes vous ont promis toutes ces choses pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient. Ils n'ont pas tenu leurs merveilleuses promesses : jamais ils ne le feront. Les dictateurs s'affranchissent en prenant le pouvoir mais ils font un esclave du peuple.
Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses. Il faut nous battre pour libérer le monde, pour renverser les frontières et les barrières raciales, pour en finir avec l'avidité, avec la haine et l'intolérance. Il faut nous battre pour construire un monde de raison, un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur. Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous !

Hannah, est-ce que tu m'entends ? Où que tu sois, lève les yeux ! Lève les yeux, Hannah ! Les nuages se dissipent ! Le soleil perce ! Nous émergeons des ténèbres pour trouver la lumière ! Nous pénétrons dans un monde nouveau, un monde meilleur, où les hommes domineront leur cupidité, leur haine et leur brutalité. Lève les yeux, Hannah ! L'âme de l'homme a reçu des ailes et enfin elle commence à voler. Elle vole vers l'arc-en-ciel, vers la lumière de l'espoir. Lève les yeux, Hannah ! Lève les yeux !

 

 

CHARLIE CHAPLIN

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 01:23

Bonjour ou bonsoir amis lecteurs, aujourd'hui je me propose de partager quelque chose avec vous, un travail personnel. Cette chose n'est autre que mon premier devoir de Fac !

Alors non je ne vais pas commencé à exposer ma vie sur ce blog rassurez vous, ce blog reste entièrement dédié au CINEMA ! Et justement ce devoir de fac que je vous propose est un devoir sur le cinéma ! Je m'explique.

Le but était de constitué ce que l'on appelle un "dossier de presse" de quelques pages (2 à 4) sur n'importe quel thème d'actualité. Oui n'importe lequel ! Vous vous doutez donc que j'ai sauté sur l'occasion pour concocter un dossier de presse sur quelque chose touchant au cinéma, à savoir : Le 48 images / seconde !

Je partage ce petit devoir avec vous maintenant, en espèrant que vous apprécierez... Et si ce n'est pas le cas j'espère au moins que mes profs apprécieront !

 

P.S : Je vous passe la première partie ou je devais expliquer mon choix de sujet...

 

 

Dossier de Presse

Bastien MICHEL

 

 

Sujet : Le « 48 images par seconde » au cinéma.

 

 

 

 

Bien qu'existant depuis 1889, le cinéma parlant (par opposition au cinéma muet) a du attendre l'année 1926 pour se faire sa place dans les salles, avec le film Dom Juan par Alan Crosland, considéré comme le véritable premier long-métrage parlant de l'histoire. Le cinéma parlant marque la première grande révolution du cinéma, la première d'une série qui ne cesse de s'allonger encore jusqu'à nos jours , avec peut-être une nouvelle à venir très bientôt, celle du cinéma en 48 images par seconde.

 

 

Communément, et on pourrait même dire « de façon quasi-systématique », le cinéma s'est toujours tourné en ce que l'on appelle le « 24 images/seconde ». Qu'est ce que cela signifie ? C'est bien simple. Il faut savoir que la perception que notre œil a d'un film est erronée en quelque sorte. L’œil du spectateur a l'impression d'assister à une « image animée », alors qu'en réalité celui-ci assiste à la succession très rapide d'un très grand nombre « d'images fixes » : 24 images par seconde pour être exact ! C'est ce flux constant d'image projetées très rapidement qui donne l'illusion à l’œil humain de n'avoir qu'une seule et même image mouvante devant lui. Ce procédé est possible grâce à ce qui s'appelle la persistance rétinienne, que l'on définit ainsi : La persistance rétinienne est la capacité ou défaut de l'oeil à conserver une image vue superposée aux images que l'on est en train de voir. Avec une fréquence aussi élevée que celle de 24 images par seconde, le cerveau n'a pas le temps d'intégrer mentalement une image que déjà la suivante est là, ce qui donne l'illusion de continuité du film.

Il faut d'ailleurs savoir que c'est grâce à ce procédé que l'on arrive à créer des ralentis ou des accélérés au cinéma ! En accélérant la cadence d'enregistrement, puis en diffusant la séquence à une vitesse normale de 24 images par seconde, on obtient un ralenti. De la même manière, en ralentissant la cadence d'enregistrement puis en diffusant la séquence à une vitesse normale, on obtient un accéléré. Logique.

Venons en désormais au sujet que nous souhaitons traiter et qui est celui du 48 images par seconde. Maintenant que nous avons expliqué le fonctionnement de l'image cinématographique, chacun est en mesure de comprendre que le fait de passer de 24 images par seconde à son double aura très certainement de grandes répercussions sur le rendu visuel pour les spectateurs ! Et bien qu'à titre personnel je n'ai jamais eu l'occasion de tester ce genre de film en avant-première, les témoignages de ceux qui ont eu cette chance laissent à penser que le rendu est bien différent de celui d'un film « commun ». A commencer par les témoins les plus importants ! Peter Jackson, réalisateur de la trilogie du Seigneur des Anneaux (17 oscars, 246 récompenses, un record absolu) et qui, surtout, est sur le point de devenir le premier réalisateur à tourner un film qui sortira en salle en 48 images/seconde. Du même avis que lui nous avons également James Cameron (Titanic, Avatar, etc...), fervent défenseur de la 3D, et qui défend de tout cœur le projet de Peter Jackson. Ce qu'ils pensent du 48 images/seconde ? Jackson vante les mérites de ce cinéma qui garantirait selon ses propres mots « une clarté et une fluidité d’image grandement améliorées. », et bien qu'il admette qu'il puisse nécessiter un temps d'adaptation, il assure que celui-ci est très court et ne suffit absolument pas à gâcher le rendu final.

Les témoignages recueillis des rares spectateurs ayant eu la chance d'assister à l'une de ces séances « tests» sont eux pour l'instant mitigés. Certains disent de ce cinéma qu'il « a l’air fantastique, mais c’est vraiment un changement bizarre. ». D'autres, éblouis mais pragmatiques affirment que « c’était un spectacle merveilleux, mais tout le monde n’appréciera pas le changement ». Enfin certains n'ont pas apprécié l'innovation ou restent dubitatifs : « L’image est trop nette. Tout a l’air comme accéléré. Cela ressemble plus à un film tourné pour la télé, parfois trop réel, voire faux »

Jackson se défend de donner une quelconque leçon aux réticents ! Il dit :  « C’est littéralement une nouvelle expérience. (…) Je ne peux rien dire de plus. Tout comme je ne peux rien dire à quelqu’un qui n’aime pas le poisson. Vous ne pouvez pas expliquer que le poisson est savoureux et pourquoi il devrait en profiter ». Ces quelques mots en disent long sur l'état d'esprit du cinéaste et sur son engouement pour cette évolution du cinéma, chose compréhensible venant de lui puisque Jackson (tout comme Cameron) a toujours été un futuriste dans son métier de réalisateur. Il n'y a pour cela qu'à admirer le travail titanesque et invraisemblable qu'il a accomplit avec son équipe pour mettre Le Seigneur des Anneauxà l'écran, alors que ce film était depuis longtemps réputé inadaptable ! Jackson le futuriste, Jackson le révolutionnaire du cinéma ? Peut-être bien.

Ou alors peut-être le 48 images/seconde connaîtra-t-il le même « sort » que la 3D ? Car non toutes les innovations ne sont pas accueillies les bras ouverts ! Christopher Nolan a dit, à propos de la 3D qu'il a refusé d'adopter pour son film Batman The Dark Knight rises : « la question de la 3D est très simple. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui véritablement adore le format, et c'est toujours une source de grande préoccupation pour moi lorsque vous payez un prix plus élevé pour quelque chose dont personne ne semble avoir un grand enthousiasme pour. ». Il résume ainsi tout ce que l'on peut reprocher à la 3D, et qui lui a été reproché d'ailleurs. La 3D coûte cher, tant pour le cinéaste que pour le spectateur. La 3D n'est pas toujours nécessaire, seuls certains films à fort potentiel visuel peuvent avoir un intérêt à l'utiliser. La 3D n'est pas forcément agréable à regarder, beaucoup de personnes se plaignent de maux aux yeux et à la tête suite à une séance en trois dimensions.

Après un début en fanfare avec entre autresAvatarou Harry Potter,la 3D connaît aujourd'hui un net déclin suite à toutes les polémiques qu'elle a créé. Les anti-3D sont nombreux, et ses défenseurs n'ont pas toujours le budget pour de telles réalisations, hormis de rares cas tel que James Cameron qui a fait ressortir Titanicdans les salles en y ajoutant la 3D, le simple fait d'y ajouter la 3D ayant coûté 30 millions d'euros (de quoi réaliser plusieurs films). Hormis ce cas à part, peu de monde ose aujourd'hui encore défendre la 3D ouvertement.

 

 

On peut donc se demander ce qu'il adviendra du 48 images par seconde à sa sortie. Est-ce un embryon de révolution cinématographique au même titre que le cinéma parlant ? Une invention esthétique mais inutile ? Sera-t-elle acceptée par le milieu ou rejetée par celui-ci ? Quoiqu'il en soit, avec ce film, Peter Jackson va de toute manière marquer une page de l'histoire du cinéma... Une autre page pour sa part !

 

 

 

 

 

Outils et Requêtes utilisées :

 

 

  • Recherche Google →  « persistance rétinienne » → Page wikipédia « persistance rétinienne »

  • Recherche google → « Cinéma » → Page Wikipédia « cinéma »

  • Site web : « Vocabulaire de base pour le domaine du cinéma en français »

  • Google recherche → « 48 images par seconde » → Sites inspectés: « 01,net » et « Gizmodo ».

  • Catalogue électronique de L'Université Lyon 2 : Requête : « la 3 dimension au cinéma »

 

Bibliographie :

 

Mathieu CARRATIER. Last knight. Première. 2012, n°425, p.90-101

 

 

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 14:52

Voici pour vous mon classement à titre personnel de ceux que je considère comme les plus grands espoirs masculins du cinéma anglophone, autrement dit ceux dont je prédis (humblement) la plus belle carrière car ayant le plus grand potentiel à mes yeux. Vos réactions positives comme négatives sont les bienvenues évidemment !

 


 

5 : Shia Labeouf :

 A maintenant 26 ans l'acteur californien auparavant humoriste s'est fait connaitre grâce à la saga Transformers, dans laquelle, selon moi, il est le seul à relever le niveau terriblement bas. Il a également eu le second rôle dans Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal dans lequel il interprète le fils d'Indiana nommé Mutt. En septembre 2012 il joue aux cotés de Michael Douglas dans Wall Street de Oliver Stone. En septembre il est attendu en salle aux cotés de Gur Pearce, Tom Hardy, et Gary Oldman, tous à l'affiche du film "Des hommes sans lois". Sa carrière n'a pas encore tout à fait décollé, néanmoins l'expérience acquise auprès des grands Noms qu'il a cotoyé sur les tournages, ainsi que le talents (principalement comique) qu'il a démontré dans ses premiers films me font miser une pièce sur cet acteur prometteur !

 

 

4 : Aaron Johnson :

Révélé aux USA en 2012 grâce à Kick-Ass, ce jeune anglais qui avait alors 20 ans s'était déjà fait une place dans le coeur des britanniques en incarnant au cinéma John Lennon dans Nowhere Boy,  un film racontant avec succès les réussites et les méandres de la jeunesse du leader des Beatles. Depuis révélé au grand jour dans Kick Ass, il n'a depuis malheureusement plus fait grand chose, si ce n'est le rôle qu'il a obtenu dans le Policier de Oliver Stone intitulé Savages, à venir ce mois-ci. Néanmoins son charisme et son habilité face à la caméra me font penser que l'on aura très vite de ses nouvelles, à commencer dans Kick Ass 2 qui paraitra en 2013.
 

 

 

 

 

 

3 : Daniel Radcliffe :

Bon lui vous le connaissez tous, je ne vous présente pas le seul et unique HARRY POTTER ! Ce qui le rend si intéressant et qui lui permet d'avoir une place dans ce classement (bien qu'il n'en aurait bien sur rien à faire s'il savait en faire partie), c'est sa transition post-Harry Potter. Il s'est d'abord essayé au théatre en 2007 dans un registre très spécifique puisqu'il jouait nu sur les planches dans Equus. Revenu à un style plus "classique", il a incarné le rôle principal dans La dame en noir, un film d'épouvante-gothique façon fin du XIXème. Un film très réussi qui m'a personnellement effrayé (!!) au cinéma, et qui permet à Harry.. Euh pardon, qui permet à "Daniel" d'effectuer un virage dans sa carrière afin de casser son image de sorcier à lunette dont il aura sans doute encore un peu de mal à se défaire. On a hâte de voir quelle sera la prochaine lubie de Daniel Radcliffe, un western peut-être ? Ou se mettra-t-il a la peinture ? (On espère pas).

 


2 : Emile Hirsch :

Dans Into the wild (par Sean Penn) il m'a fait rêver. Dans Alpha dog il m'a fait triper. Dans Harvey Milk il m'a enchanté. Cet acteur de 27 ans est dores et déjà gravé dans mon univers cinématograpique et je vais suivre de très près l'ascencion quasi-certaine de ce brillant talent californien, à commencer par Killer Joe de William Friedkin (L'exorciste, French Connection) qui va sortir dans les jours prochains. Il sera lui aussi (tout comme Aaron Johnson) à l'affiche de Savages de Oliver Stone, à paraitre en septembre. Ce garçon est bourré de talent soyez en sur !

 


1 : Andrew Garfield :


Ce garçon a quelque chose dans l'oeil qui ne trompe pas, il a de l'avenir, c'est certain. On en parle de partout depuis qu'il a incarné l'homme araignée sur grand écran (et c'est mérité) mais n'oublions pas qu'il a fortement contribué au succès de Social Network, film retraçant la création de Facebook par Mark Zuckerberg, dans lequel il incarne le meilleur ami de ce dernier d'une manière formidable (nominé aux Golden Globes). Avant cela il avait déjà eu le premier rôle dans Boy A, film avec lequel il reçut le British Academy Television Awards. Surement a-t-il été très prisé par les réalisateur depuis ces rôles, et surement aurait-il pu enchainer les tournages quitte à jouer dans quelques navets au passage, mais non. Il s'attaque tout de suite à un gros morceaux en interprétant, deux ans après Social Network, Spiderman, dans un rôle qui aurait pu plomber sa carrière s'il ne l'avait pas aussi brillament interprété ! En faisant oublié Tobey Macguire en 2h de film, Andrew Garfield s'est assuré une place dans le coeur de tous les fans de comics, et a donné une nouvelle dimension à sa carrière. Bien que ses projets à venir soient encore inconnus, nul doute qu'ils ne peuvent être que faramineux... Comme l'ensemble de son début de carrière !

 


Bonus :

Deux espoirs féminins :

 

Rooney Mara :

Vue dans Millénium, Social Network et Freddy les griffes de la nuit...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jessica Chastain : 

Vue dans The tree of life, Take Shelter et L'affaire Rachel Singer...

 


 

 



Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 01:57

 

Il y a 3 parties à ce classement :

- Mes 30 films préférés.

- 70 films (Le nombre peut varier mais il tourne autour des 70) que je considère comme étant "à voir absolument", ou plutôt ceux que je suis le plus heureux d'avoir vu, et que je conseille à chacun.

- Et les 10 films (chiffre variable également) que je ne peux pas me voir.

 

Les films ne sont pas classés par ordre de préférences.

(Je tiens également à préciser que je n'ai mis dans ce classements que des films que j'ai déjà vu, donc si certains films que vous considérez comme "classiques" ne figurent pas dedans, ce n'est pas forcément un oubli)


  Un classement de mes 10 films préférés est également disponible ici !

 

Votre mission si vous l'acceptez... Commenter ! Dites moi quel film vous n'auriez pas mis, lequel vous auriez rajouté, quel est votre propre classement ?? Partagez vos goûts

 


* MES 30 Films préférés


   
- 8 miles
 

 - American Beauty

 - American history X
- Batman : The Dark knight

- Before Sunrise / Sunset / Midnight (trilogie)

- Django Unchained 
- Eternal sunshine of the spotless mind
- Fight Club
- Forrest Gump
- Full Metal Jacket
- Gran Torino
-Inception
- Inglorious Basterds
- Into the wild 
Jarhead : La fin de l'innoncence 
- Kill Bill 1& 2
- La Haine
- La vague
- Le Parrain (trilogie)
- Matrix
- Mystic River
- OSS 117
- Philadelphia 
 - Phone game 
- Pulp Fiction
- Sauver le soldat Ryan
- Seigneur des anneaux
- Shutter Island
- The tree of life
- Usual Suspect
- Very Bad Trip 1&2
- Walkyrie



* 70 films à voir :

 - 2 jours à tuer

- 12 hommes en colère

- 2001 L'Odyssée de l'Espace

- Amours chiennes

 

- Apocalypse Now
- Bad times
- Batman Begins / DK / Rises
- Benjamin Button
- Big Fish
- Black Swan
- Bloody Sunday  
- Bons baisers de Bruges
- Boulevard de la mort
- Blue Valentine
- Carnage
Contre-enquête
- Cosmopolis
- Da Vinci Code (et sa suite : Anges et Démons)  

- Démineurs  
-Detachment  
- Die Hard : Piège de Cristal
- Donnie Brasco
- Drive
- Elephant
- Elephant Man
- Gladiator
- Harvey Milk
- Heat
- I'm a legend
- Il était une fois dans l'Ouest
- Inside job  

-Incassable
- Intouchables
- La chute
- La cité de la peur
- La guerre selon Charlie Wilson
- La ligne rouge
- La liste de Schindler
- La vie est belle

- Le bon, la Brute et le Truand.  
- Le dictateur
- Le dîner de cons
- Le discours d'un roi

-Le Nom des gens
- Le Nombre 23
- Le péril jeune
- Le roi lion
- Léon
- Le Village

- Les Affranchis
- Les évadés
- Les Infiltrés
- Les sentiers de la perdition

- Little Odessa

 - Lord of war

- Manhattan
- Memento

- Minuit à Paris

- Mulholland Drive

- No country for old men

- Orange Mécanique
- Polisse
- Public ennemies
- Raging bull
- Rec 1
- Réservoir Dogs
- SAW 1
- Scarface
- Seven
- Shining
 
- Snatch
- Social Network
- Star Wars 1 à 6
- The Artist (ou Chantons sous la pluie)
- The fighter
- The reader

- Thelma & Louise

Two Lovers 
- Trainspotting

- Une histoire vraie

-True Romance
- Truman Show
- V pour Vendetta

 

 


* 10 films que je ne peux pas me voir :


- A la croisée des mondes
- Dark Shadows
- Hostel
- La vengeance dans la peau (Jason Bourne 2)
- Le choc des titans
- Massacre à la tronçonneuse : le commencement
- Men In Black
- Pirates des Caraibes 4
- Saw 6 et 7
- Scream
- Sleepy Hollow et Edward aux mains d'Argent (au risque de m'attirer les foudres des adeptes de Burton. Notez tout de même que Big Fish fait partie du top, comme quoi je n'ai rien contre lui personnellement)

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 01:12

L’écologie ce n’est pas ennuyeux, ce n’est pas une punition.

C'est pourquoi j'ai suivi les indications de ce site --> link --> qui permettent de transformer son blog sale et polluant en un blog en parfaite équation avec l'écosystème terrestre !

 

Si vous même possédez un blog, je vous propose d'agir tout en restant dans votre canapé (comme je l'ai fait), consultez ce site s'il vous plait, et merci d'avance.

Pour ceux d'entre vous qui ne posséderaient pas de blog, faites, s'il vous plait, simplement tourner ce lien par mail ou par n'importe quel moyen que ce soit.

 

A chaque blog qui agit, c'est un arbre qui grandit. Think different my friends.

PEACE !

 

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 18:03

                     Quelques bouches m'ont dit que 30 films dans un classement de films préférés, c'était trop large, pas assez précis. Soit. Ouvert à la critique constructive comme je le suis (Encore un manque de respect de ce genre et c'est votre famille qui y passe... J'vous aurais prévénu. o.O), j'accepte de revoir mon classement pour un nouveau, plus concis, plus précis.

 

Question : "Si vous étiez forcé d'aller sur une île déserte et que vous n'ayez la possibilité d'emporter que 10 films, lesquels seraient-ce ? (en admettant qu'une prise électrique et un écran géant se trouvent sur cette île déserte, cela va de soi.)"

 

Ma réponse :


  • Fight Club,  parce que... Ce film est indecriptible.


  • Pulp Fiction 1er Tarantino. No comment.


  • La Haine,  son réalisme, le jeu d'acteur et la réalisation sont fantastiques.


  • Into the wild,  film magnifique tant par ses images que par son sens.


  • Kill Bill,  2ème Tarantino.


  • Inglorious Basterds,  3ème Tarantino (^^).


  • Seigneur des Anneaux la meilleure saga qui soit.


  • Forrest Gump,  acteur incroyable, scénario exceptionnel, émotion palpable.


  • American History X,  Film choc, marquant, acteur époustouflant.


  • La vague,  pour... Conclure ;)

 

Et la votre de réponse ?

edward-norton-20050312-30684.jpgz-la-haine.jpgGPP51003-EU.jpg

 kill-bill-sequels.jpginglourious-basterds-64.jpginto_the_wild.jpg   

 9782350131559.jpgimagesCAZOB1U5.jpg

 

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 18:00

               Grosse nouvelles pour les férus de cinéma !

Un nouveau Scorsese est en préparation ! Il s'appellera "The Wolf of Wall Street" et racontera l'histoire vraie de Jordan Belfort, un courtier en bourse qui passa vingt mois en prison pour avoir refusé de participer à une gigantesque arnaque, dévoilant la corruption et l'implication de la pègre qui sévit à Wall Street et au-delà des Etats-Unis.

Autre nouvelle excellente à mon goût concernant ce biopic : Jean Dujardin (mon acteur français préféré) est dans le casting ! *.* (aux cotés de Di Caprio ou encore de Jonah Hill)

 

Sortie prévue en 2013 ! Patience ! 

 

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_m5ny2gwl0D1qcga5ro1_500.jpg  http://cdn.wegotthiscovered.com/wp-content/uploads/scorsese_a-639x360.jpghttp://cinemalebnen.org/Content/news/WolfWallStreetDicaprio.jpg

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Autres
commenter cet article