Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incipit

Welcome ! Bienvenue à ma remise personnelle des oscars et des gérards du cinéma mondial ! Vous trouverez ici des strass, du people, des paillettes, du mousseux, des spots, du bodyguard, mais surtout et par dessus tout : du partage !

Alors dévalez le tapis rouge à toute vitesse et venez lire, apprécier et commenter les critiques cinématographiques de ce blog ! Thank you !

 

 <<Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière.>>

Recherche

Script

"Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein ?" Le chef, RRRrrrr !!!

 

« Ecoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... " Gilbert, Les bronzés font du ski.

 

  "J’adore l’odeur du Napalm au petit matin " Apocalypse now.

   

"- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
  - Si c’est pour garder mes poules, oui !"OSS 117.

 

"Plutôt que l'amour, que l'argent, que la foi, que la célébrité, que la justice... donnez-moi la vérité" Into the wild.


L'écologie tend à combler le fossé que l'industrie a creusé entre l'homme et les animaux.

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 18:36

Si j'ai décidé de regarder ce film c'est pour deux raisons. La première est que j'ai adoré Sean Penn dans Mystic River, et ne connaissant pas bien l'acteur j'ai donc voulu voir un peu si je l'appréciais dans d'autres films. La deuxième est que c'est un film de De Palma, j'avais donc peu de chance de tomber sur un navet. Ainsi j'ai découvert Outrages !                        

 "OUTRAGES"http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/3/8/5/3333297514583.gif

 

Fiche Technique : 

    


Réalisateur : Brian de Palma

Avec: Michael.J.Fox, Sean Penn, John.C.Reilly, Don Harvey...

 Nom original : Casualties of war

Sortie en : 1989

Genre : Guerre

Durée : 1h53

Nationalité : Américain  

Réplique favorite : "Ca c'est pas la guerre."

http://www.notrecinema.net/pimages2/images/films/11000/11148__jar-67610-359x239-e.jpg

 

 

 

Synopsis :

C'est la guerre. Le soldat Eriksson court. Soudain le sol s'effondre sous ses pieds. Eriksson est immobilisé jusqu'à la taille, les pieds coincés dans une galerie de Viêt Công. Un soldat ennemi y rampe se dirigeant droit vers l'américain le couteau entre les dents. Le sergent Meserve sauve sa recrue in-extremis. Peu après, après que son meilleur ami est tombé sous les balles des Vietnamiens, Meserve ordonne un raid punitif sur un village. Lui et sa troupe enlèvent une jeune femme dans le but de la violer. Mais Eriksson refuse et s'oppose au r este de la troupe. Le viol collectif a lieu tout de même. Eriksson soigne la jeune femme mais Meserve est décidé à effacer ses traces et l'assassine peu après. De retour à la base, Eriksson se confie à un camarade d'une autre troupe. Ses compagnons essaient alors de le tuer. Échappant de justesse à la mort, Eriksson se confie à l'aumônier. Meserve et les autres passent en cour martiale. Erikkson subit l'opprobre de sa hiérarchie.

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/75/0/outrages-10460750xrajy_1798.jpg

 

Critique Personnelle :

  "Outrages" est un film sorti en 1989 et réalisé par Brian De Palma, inspiré d'un roman du reporter Daniel Lang intitulé "Casualties of war" (aussi le nom original du film) qui relate des faits réels advenuent en 1966 durant la Guerre du Vietnam, où des soldats américains ont kidnappé, violé et tué une villageoise vietnamienne. Ce film raconte leur histoire.

           Des films sur le Vietnam, on connait. Des films critiquant la guerre au Vietnam, on connait aussi (quoiqu'en 1989, Palma

 

était l'un des premiers). Et pourtant Outrages n'est pas un film ordinaire, c'est un film qui marque. La vision que nous donne le cinéaste de l'armée Américaine est telle que le charme qui existe autour de cette Armée légendaire est tout simplement brisé par elle. Entre agissements odieux, trahisons, folie et corruption, les soldats américains ont rarement autant été décrié dans un film que dans celui-ci. Un thème qui va s'avérer récurrent chez De Palma, puisque 20 ans plus tard il signera Redacted, une sorte de remake de Outrages mais en Irak cette fois-ci. Nous sommes ici plongé dans l'alter-ego de Sauver le soldat Bryan où Spielberg glorifie au plus haut point les soldats Américains (Bien sur ce n'était pas la même guerre, ni les mêmes enjeux).

Le soldat 1ère classe Eriksson, personnage principal incarné par Michael.J.Fox, est en quelque sorte une allégorie de ce que "devrait être" l'Armée : Juste, respectueuse, respectable, courageuse.

http://img.over-blog.com/625x934/2/02/16/41/DePalma/Outrages/Outrages.jpg

 

 

   Le fond étant dit, passons à la forme ! Les principaux défauts que l'on peut reprocher à ce film sont pluôt technique, à savoir par exemple les explosifs qui manquent cruellement de réalisme ! Il y a aussi la VF qui n'est pas à la hauteur, notamment pour le personnage principal qui a une voix plutôt ridicule par moment. Enfin la Bande-son est a déploré car elle n'est absolument pas originale, on reste dans du grand classique.

 En revanche les décors sont réussis et nous situent bien à chaque instant dans la jungle vietnamienne comme si on y était.

Ce film se démarque aussi des autres du même genre par sa violence, que ce soit dans les effusions de sang, dans les mots, les dialogues, ou dans les actes, avec notamment la scène du viol qui est assez terrible et très violente.

           C'est dans ce domaine que va se démarquer Sean Penn, qui incarne le Sergent Meserve, qui dirige la troupe d'Eriksson et qui va être le commanditaire du kidnapping, du viol et du meurtre de la Vietnamienne. S.Penn est remarquable dans ce rôle qu'il incarne avec talent, en même temps il faut dire qu'il a la gueule de l'emploi comme on dit ! ^^

           Les autres personnages sont également remarquablement joués, Michael.J.Fox est très bon, pas surjoué. John.C.Reilly qui incarne le stupide de la bande est lui aussi convaincant... Il a aussi un peu la gueule de l'emploi en même temps...

             Comme dans d'autres films de guerre portant sur la guerre du Vietnam, on a droit à "d'énormes répliques", certainement inspirées de Full Metal Jacket qui est la plus grande référence dans ce style. Elles sont toutes à bases de mélanges subtiles entre "conneries", "cette putain de merde" et "va chier sac à foutre", le tout enrobé dans une fine couche "d'enfoiré de jaune de mes deux". C'est vulgaire, c'est net, c'est franc, mais dans ce type de film ça fait toujours son effet !

 

            Enfin le scénario est bien monté avec le fait que le personnage (Eriksson) est en réalité dans un métro, quelques années après les faits. Au début du film c'est là qu'on le rencontre, il dévisage une asiatique dans le métro, puis s'endort, rêvant des faits qui se sont passé durant la guerre, et à la fin du film il se réveille, essaie de parler à cette asiatique qui lui répond "Vous avez fait un cauchemar mais c'est terminé maintenant ". Ainsi s'achève le film.


Partager cet article

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Guerre
commenter cet article

commentaires

Sydney Lyam 06/04/2015 19:15

Eriksson n' est pas assis dans un métro mais dans un BUS ! Quel dommage de faire une erreur pareille qui décrébilise votre réflexion. On se pose la question à savoir : " avez-vous vu vraiment le film " ?

Le coupable 06/04/2015 19:30

Tu parles d'une réflexion, cette critique est naze. (et pour cause, c'est moi qui l'ai écrite)