Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incipit

Welcome ! Bienvenue à ma remise personnelle des oscars et des gérards du cinéma mondial ! Vous trouverez ici des strass, du people, des paillettes, du mousseux, des spots, du bodyguard, mais surtout et par dessus tout : du partage !

Alors dévalez le tapis rouge à toute vitesse et venez lire, apprécier et commenter les critiques cinématographiques de ce blog ! Thank you !

 

 <<Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière.>>

Recherche

Script

"Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein ?" Le chef, RRRrrrr !!!

 

« Ecoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... " Gilbert, Les bronzés font du ski.

 

  "J’adore l’odeur du Napalm au petit matin " Apocalypse now.

   

"- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
  - Si c’est pour garder mes poules, oui !"OSS 117.

 

"Plutôt que l'amour, que l'argent, que la foi, que la célébrité, que la justice... donnez-moi la vérité" Into the wild.


L'écologie tend à combler le fossé que l'industrie a creusé entre l'homme et les animaux.

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 10:44

Réalisateur : Jonathan LEVINE

 

Acteurs : Nicholas HOULT, Rob CORRDRY, Teresa PALMER ...

 

Sortie : 20 mars 2013

 

Genre : Comédie Romantique

 

Durée : 1h37

 

Nationalité : Américain

 

 

Synopsis :


R, un mort-vivant romantique, sauve contre toute attente Julie, une adorable survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons. Au fil des jours, la jeune femme réveille chez lui des sentiments oubliés depuis longtemps…

 

 


Dur retour sur Terre avec ce film qui décidément ne restera pas dans les annales du film de zombie !

 

  Et pourtant comme c'était bien parti, avant même le début de la séance, sur le papier, tout était réuni pour faire de "Warm Bodies" un bon film, révolutionnant le genre zombie avec un discours à la 1ère personne du mort-vivant ! Incongru ? Certes mais terriblement efficace pour attirer des spectateurs (tels que moi) à la recherche de renouveau dans le cinéma. Finalement, le film est tombé dans tous les pièges ou presque.


           A commencer par le plus gros obstacle à la réussite d'un film : le scénario. L'idée de base a beau être à elle seule géniale, l'histoire qui a été filé autour est affligeante de... Pas de platitude, parce qu'il y a des rebondissements, mais de convenance. Sans vouloir spoiler qui que ce soit, il est convenu que ça se finit bien, qu'il ne reste pas zombie et que la fille ne lui tire pas dans la tête. Il est aussi convenu que chaque zombie va tout faire pour aider "R" dans sa quête, alors qu'à bien y regarder il ne mérite pas tant de sacrifices.

 


          Les dialogues sont trop faciles, certaines répliques font mouche mais la plupart coulent à pic car ne font qu'énoncer ce que l'on sait déjà. Trop de blabla inutile, on aurait préféré quelque chose d'un peu plus mort, pour un film de zombie. Mort dans le sens où on aurait apprécié plus de mystère, de réflexion, de tourmente, et non pas une simple amourette adolescente entre un zombie et une jeune fille (encore une fois, c'est une bonne idée de base, mais ça ne suffit pas du tout). Dans ce film en l'occurence, c'est l'humour qui est mort. (tragique pour une comédie)


          L'acteur principal (Nicolas HOULT) est sympa, vraiment bon par moment même, mais il a eu le malheur d'avoir du donner la réplique à une certaine Teresa Palmer, que je ne connaissais pas mais qui m'a tout simplement dégouté de toute envie de la connaitre. Pendant la moitié de la projection j'étais persuadé qu'il s'agissait de Kristen Stewart, tant elles ont toutes deux la particularité de ne connaitre qu'une seule expression du visage... Vous savez avec la bouche à moitié béante et les yeux à moitié perdus dans le brouillard (un peu comme cela :http://fond-d-ecran-gratuit.org/photos/Kristen-Stewart-twilight-300x300.jpg)... Pour une prestation au final plus qu'à moitié vide.

 

La Bande original est sympathique. (point)

 

Les 10 premières minutes sont tout de même très agréables, mais elles l'auraient été beaucoup plus je pense si elles n'étaient pas déjà dans la bande annonce du film. C'est ce que l'on appelle gâcher ses seules munitions. (Headshot)

 

 

Enfin voilà ne cassez pas votre tirelire spéciale crise pour aller voir ce film... Personnellement je prends les paris que dans 1 ans sortira un deuxième opus. (Règles et conditions de jeu à retrouver sur la page facebook du blog, ici : https://www.facebook.com/FautLeVoirPourLeCroire?ref=ts&fref=ts)

 

Notation :

 

TOTAL (/20)   9.5
Originalité / Scénario (/5)   2.5
Acteurs / Interprétation (/5)   2.5
Message véhiculé / Thèmes / Ambiance (/5)

   1.5

Photographie (décors, images, musique...) (/5)

   3

 

 

Bande-annonce :

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires