Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incipit

Welcome ! Bienvenue à ma remise personnelle des oscars et des gérards du cinéma mondial ! Vous trouverez ici des strass, du people, des paillettes, du mousseux, des spots, du bodyguard, mais surtout et par dessus tout : du partage !

Alors dévalez le tapis rouge à toute vitesse et venez lire, apprécier et commenter les critiques cinématographiques de ce blog ! Thank you !

 

 <<Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière.>>

Recherche

Script

"Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein ?" Le chef, RRRrrrr !!!

 

« Ecoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... " Gilbert, Les bronzés font du ski.

 

  "J’adore l’odeur du Napalm au petit matin " Apocalypse now.

   

"- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
  - Si c’est pour garder mes poules, oui !"OSS 117.

 

"Plutôt que l'amour, que l'argent, que la foi, que la célébrité, que la justice... donnez-moi la vérité" Into the wild.


L'écologie tend à combler le fossé que l'industrie a creusé entre l'homme et les animaux.

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 20:26

 

 

Réalisateur : Christopher Nolan
Avec : Christian Bale, Gary Oldman,
Tom Hardy; Marion Cotillard, 
Joseph Gordon-Levitt, Morgan Freeman...
Sortie : 25 Juillet 2012
Genre : Thriller / Action / Comics.
Durée : 2h45
Nationalité : Américain / Britannique

 

  Synopsis :

 

Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent.
Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane…

 


 

                                 "Ce qui ne nous tue pas nous rend plus... Bizarre !"

"Ceraines personnes ne rêvent que de voir le monde bruler..."

"Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps pour se voir endosser le rôle du méchant."

"Pourquoi cet air si sérieux ?"

TANT de répliques inoubliables qui ont bouleversé l'histoire du personnage de Batman à travers le film The Dark Knight. Dirigé d'une main de maitre par Christopher Nolan (que Dieu le garde), et étendu au chef d'oeuvre du genre par Heath Ledger (Paix à son âme), ce film d'une noirceur extrême changea, au même titre que Spiderman (celui de 2002), le genre comics, lui permettant d'évoluer vers un style nouveau, celui non plus du "film de super-héros", mais celui du "film avec des super-héros". Je reprends cette expression tirée du magazine Première car je la trouve tout à fait vraie. Devant ces films on a plus l'impression d'un thriller dans lequel on aurait introduit deux super-héros (Batman & la Joker / Spiderman & le bouffon vert) qu'un film basé sur les deux personnages. Le suspens et la noirceur prennent le pas sur le fantastique et l'héroisme. Personnellement je trouve cette avancée absolument géniale ! Il n'y a qu'à comparer Batman Begins (1er de la trilogie de Nolan) à Batman Forever (de Joel Schumacher) pour s'en rendre compte... Tout est mieux dans le premier, TOUT.

             Alors bon on a Batman Begins, puis Batman The Dark Knight qui sont deux chefs d'oeuvres et maintenant deux classiques du genre, et voilà que le 25 juillet 2012 sort un troisième volet de la saga Nolan... Sauf que j'ai appris ça il y a au moins 6 mois ! C'est long 6 mois, alors imaginez les espérances que ça a engendré en moi (en vous aussi peut-être ?) ! Et si j'étais déçu ?... Voici le 25 juillet venu, je vais dans le cinéma le plus proche, je prends place, au passage je m'enfile trois cachetons pour arreter de trembler, et le film commence...

Merde... Non non merde pas possible ! 1heure que le film a commencé et je me fais ch*** ! Pourquoi ?? Pourquoi les dialogues sont si banaux, pourquoi l'histoire met-elle tant de temps à se construire alors que tout à l'air raccourcit ! Les petits monologues philosophiques fusent de toutes part, de toute bouche, celle de Alfred, de Bruce, de Gordon... Mais tout est trop "simple", trop mis en scène, barbant. Le méchant n'a pas l'air si méchant, la réalisation n'a pas l'air si bonne, le temps passe et on n'est pas si emballés... Bref vous l'aurez compris, la première heure (sur 3h) m'a légèrement déçu. M'enfin elle ne devait certainement pas être aussi mauvaise que je le décris, j'ai juste été déçu par celle-ci proportionnellement à mes espérances. Dans un film "normal" j'aurais surement beaucoup aimé ce début.

             


               Le CHOC. 

Je ne sais plus quand ça s'est passé ni pourquoi, mais je me souviens qu'à un moment l'histoire s'est comme retournée et là j'ai tout de suite compris que l'on entrait dans the real Batman... Le Batman qu'on aime, qui nous prend aux trippes et nous les monte jusqu'en haut de la tour Wayne si vous voyez ce que je veux dire ? Tout est devenue plus fluide, que ce soit dans le scénario, dans les dialogues, dans les scènes d'action même... Tout était plus VRAI tout simplement ! J'ai frissonné à plusieurs reprises durant la deuxième partie du film, des vrais frissons, lorsque le thème musical adopté par Nolan résonne d'un coup tonitruant alors que Batman surplombe la ville, ou lorsque des références aux deux films précédents de la saga ressurgissent sans prévénir et vous transpercent tant c'est... indescriptible ! Le rôle du réalisateur prend tout son sens, Nolan dans ses plus grandes heures revient nous en remettre une couche comme s'il avait encore des choses a prouver alors que non bien sur que non ! Je vous assure : des scènes a couper le souffle. Le Batman comme vous ne l'avez jamais vu et comme vous ne le reverrez plus JAMAIS, car il n'y a que Nolan qui pouvait faire ça. Malmené, vaincu, ressucité, transformé...  Et finalement la boucle est bouclée avec un retour au premier volet splendide...Je ne peux vous raconter les détails car ce serait vous spoiler un film qui vaut le coup d'aller le voir sans en connaitre l'histoire et la fin. Et quelle fin...

 

     

La fin c'est...

 

L'APOTHEOSE. La conclusion épique d'une aventure épique qui vous laisse des souvenirs cinématographiques intarissables. J'avais limite envie de pleurer de joie lorsque la dernière image a disparu et que " Réalisateur : Christopher Nolan" est apparu blanc sur noir dans cette salle de cinéma. Cette fin de film est tellement... Parfaite ! Inimaginable et pourtant imaginée par un génie des plus ingénieux : Nolan. Qu'est ce qu'il y manque ? Rien. Chaque intrigue développée se conclut intensément et souvent brutalement, dans un fracas de répliques coup-de-poing et d'images sensationnelles. Je ne peux pas vous raconter la fin mais bon Dieu ce que j'aimerais tant c'est bien vu ! Et quand tu crois avoir tout vu, ça continue !

La musqiue ? Mec (dame ?), c'est Hans Zimmer qui mène la danse, cherche pas il n'y a pas d'erreur dans cette B.O.

Le méchant ? Surprenant, plein de mystères qui s'éludent efficacement avec le temps, et qui se termine par une révélation suprême, inattendue et magnifique. Bane ou "L'homme au masque" est pour moi une énorme surprise car ce que je craignais le plus était que le méchant ne soit pas à la hauteur du Joker de Heath Ledger. Il ne le surpasse pas, ne l'égale pas, mais s'en rapproche quelque peu... Dans un style complètement différent, et si ce n'est que je ne peux pas me piffrer sa voix, il a quand même une méchante classe il faut le dire.

Le jeu d'acteur ? Bon. Très bon par moment, un peu décevant par d'autres. Marion Cotillard n'est pas top je trouve, contrairement à Christian Bale (évidement) et Michael Caine (Alfred) toujours aussi impressionnants au bout du troisième volet.

 

Que rajouter de plus... Je ne sais plus, alors je vais conclure pour ceux qui comptent aller voir ce film.. Ne partez pas à la fin de la première heure, ce serait la pire erreur cinématographique de votre vie. Oubliez ce mauvais moment et PROFITEZ, le pur bonheur ne dure malheureusement qu'une heure et demie... Mais quel pied !!!

Originalité/scénario                                                                4/5
Acteurs/Interprétation 3.5/5
Message véhiculé/Thèmes/Ambiance 5/5
Décors/Musiques/Images/Effets spéciaux

4.5/5

Total 17/20

 

 

 

 

Petit moment de détente (réf au film Taken) :



Partager cet article

Repost 0
Published by Babou-69 - dans Action - Aventure
commenter cet article

commentaires

Le Pingouin 31/07/2012 01:38


Tu es sûr que Spiderman Amazing est meilleur que The Dark Knight Rises ?


 

Babou-69 31/07/2012 12:27



Oui. ^^


Remis chacun dans leur contexte de sortie (Défavorable pour Spiderman, très favorable pour Batman),  Spiderman fait mieux que Batman. Et même sans le contexte, Spiderman fait mieux car je
trouve que la première heure de Batman n'est pas à la hauteur... Et ça compte une heure quand même ! Spiderman est très bon de manière régulière, pas de temps morts.


Bon maintenant si tu ne prends QUE la FIN de Batman, je trouve qu'elle est meilleure que n'importe quel moment de Spiderman. Mais sur l'ensemble du film Spiderman fait mieux selon moi.